Retour page d'accueil

 

Quelques éruptions en cours ou imminentes dans le

(mise à jour tous les jeudi heure belge)

Le site américain de référence (an anglais) pour le volcanisme actif planétaire (base de données de plus de 1500 volcans actifs)

ou en français ...

La base de données francophone sur les volcans du monde -- News volcaniques


 

New Page 1

Washington DC -- Volcanic Ash Advisory Center (VAAC)


Quelques NEWS volcaniques...

 

Volcans avec signes témoignant d'un réveil possible et/ou probable


Volcans en éruption recensés sur ce site


POPOCATEPETL (Mexique): depuis le 7 mai, l'activité du plus célèbre des volcans mexicains est en hausse constante. Depuis cette date, des panaches de cendre sont régulièrement émis et, par épisodes, le volcan éjecte des matériaux pyroclastiques (téphra) incandescents qui retombent à plusieurs centaines de mètres du cratère. Cette activité éruptive est accompagnée d'une activité sismique élevée caractérisée par l'apparition d'un tremor de haute amplitude, tremor harmonique et spasmodique. Le 12 mail, l'état d'alerte a été élevé au niveau jaune (Cenapred). Hier, 15 mai, une puissante explosion a éparpillé des cendres sur une large secteur autour de Puebla. Un vol de reconnaissance a été réalisé en collaboration avec le Ministère de la Marine afin d'examiner le cratère. Ce vol a permis de corroborer la présence d'un dôme de lave d'un diamètre de 350 mètres et d'une épaisseur de 50 mètres. Après l'évènement explosif du 15 mai, les observations aériennes ont établi que la taille dôme avait légèrement diminué (phénomène de déflation). Cet évènement pourrait être la première étape de la destruction du dôme actuel. Cenapred
 

Image capturée le 14/05 prise par la webcam localisée au refuge Tlamacas -- Image de la webcam de Tochimilco

Voir les images des webcams de l'explosion du 15 mai.


STROMBOLI (Iles Eoliennes, Italie) -- 14/01: le volcan connaît une activité inhabituelle depuis la fin décembre 2012 (23/12). Depuis quelques jours, l'intensité de l'activité est en forte augmentation, caractérisée par de puissantes explosions et des coulées de lave dont l'une aurait dévalé entièrement la Sciara del Fuoco pour atteindre la mer Tyrrhénienne le 12/01. Depuis le 17/01, l'activité effusive du volcan a significativement diminué alors que le nombre d'explosions reste relativement élevé. Par ailleurs, des éboulements se produisent encore épisodiquement suite au roulement de blocs de lave incandescents sur la partie supérieure de la Sciara del Fuoco. Quant à la menace d'un glissement de terrain de grande ampleur, suite à une déstabilisation des hautes pentes de la Sciara del Fuoco, elle semble pour l'instant écartée suite à la diminution sensible de l'activité effusive. Un tel effondrement partiel a eu lieu le 12/01 vers 11h10 UTC. Webcams de l'INGV-CT.

 

Retour page d'accueil


COLIMA (Mexique) -- 08/01: une violente explosion s'est produite au Fuego de Colima le 06/01. Les visiteurs du Parc du Nevado de Colima ont été évacués sur le champ et le Parc National a été aussitôt fermé. Après cette explosion unique, aucune évacuation n'est envisagée pour le moment.

 

Voir le blog de Robin Campion (Robin des volcans) pour en savoir plus sur la reprise d'activité du Fuego de Colima depuis 2007.

Retour page d'accueil


PALUWEH (archipel de la Sonde, 10 km au nord de l'île de Florès, Indonésie): croissance d'un nouveau dôme de lave en cours (Rerombola) depuis mi-octobre 2012.

 

Photos de Richard Roscoe (Photovolcanica.com)

Retour page d'accueil


COPAHUE (Chili-Argentine) -- 02/01: après une augmentation de l'activité sismique dans le secteur de ce volcan situé à la frontière entre le Chili et l'Argentine,  une activité éruptive sporadique, à caractère phréatique, s'est produite le 22/12/2012 au niveau du cratère "Del Agrio", comme ce fût le cas lors de la dernière éruption en 2000. Depuis, la séismicité fluctuante est restée élevée et l'activité a consisté en émissions de panaches de cendre noires et de panaches gazeux blancs qui ont atteint des hauteurs de 1 à 1.5 km au-dessus du cratère. Des images satellitaires ont permis d'observer que le panache éruptif avait dérivé de 400 km vers le sud-est.  Plus tard dans la journée du 22/12, les images de webcams ont révélé la présence d'incandescence dans le cratère. Le lendemain, une activité strombolienne a projeté des matériaux incandescents à une hauteur de ~450 mètres. Les panaches éruptifs ont atteint une hauteur de 1 km et ont dérivé vers le sud-est. L'activité sismique a baissé les jours suivants mais les explosions stromboliennes ont continué sporadiquement jusqu'au moins le 25/12/12. Le code d'alerte est au niveau orange (2/3) et des avis de lahars ont été émis pour les populations vivant à proximité des drainages du volcan les plus menaçants. SERNAGEOMIN

Retour page d'accueil


Eruptions en 2012 recensées sur ce site